Châtres-sur-Cher, petite commune du Loir-et-Cher d’un peu plus de 1.000 habitants, verra l’ouverture le 29 avril prochain de la Maison du Blues. Dédié à la musique afro-américaine, cet espace comprendra une salle de concert, un musée et un bar associatif.

Comme nombre de projets, la Maison du Blues est le fruit de la volonté inébranlable d’un passionné, Jacques Garcia, dit « Black Jack ». Largement épaulé par sa femme Anne-Marie, « Black Jack » est loin d’être un inconnu dans le milieu. Né en 1952 à Vienne (Isère), il découvre Muddy Waters par hasard en 1978, alors que le bluesman assurait la première partie du concert d’Eric Clapton à Lyon. Enthousiasmé par la prestation de cette figure majeure du blues  américain qu’il ne connaissait pas, Jacques Garcia se prend alors de passion pour le blues.

Parallèlement à son activité professionnelle, ce soudeur de formation, devenu travailleur social auprès de jeunes en difficulté, a multiplié les initiatives pour faire connaître la musique afro-américaine dans l’hexagone. Difficile de toutes les citer sans tomber dans une énumération longue et ennuyeuse. Contentons-nous de mentionner le fait qu’il fut le fondateur et le directeur artistique de plusieurs festivals et de labels de productions (organisant les tournées européennes de certains des plus grands bluesmen américains), ou encore d’un club de blues dans le Rhône.

Retraité depuis 2008, cet homme à la passion communicative a suivi sa femme dans le Loiret- Cher il y a cinq ans. Dès leur arrivée, tous deux se mettent en quête d’un endroit pouvant héberger la Maison du Blues. Cela faisait déjà une dizaine d’années que cette idée trottait dans la tête de Black Jack. C’est par hasard qu’il trouve le lieu de ses rêves sur le Bon Coin : un ancien bar-restaurant de près de 400 m2 sur deux niveaux. C’est décidé ! La Maison du Blues comprendra trois espaces.

Une salle de concert de 70 places assises

Organisée en Club de Blues, la salle de concert avec ses 70 places assises accueillera chaque samedi soir des groupes de blues français ainsi que des bluesmen américains en tournée en Europe. Les autres courants de la musique noire américaine (rhythm‘n’blues, soul, folk, musique louisianaise…) y auront également leur place. Enfin, la salle hébergera des soirées bœufs animées par des musiciens amateurs et professionnels souhaitant se réunir pour improviser.

Le bar associatif permettra la tenue de rencontres régulières avec les habitants du village et des environs. Il accueillera aussi des animations spécifiques (débats, jeux…) et proposera une petite restauration rapide les jours d’ouverture. Tout cela sur un fond musical blues, bien évidemment !

Musée européen du blues

Enfin, l’édifice abritera le Musée européen du blues. Il présentera la collection de Jacques Garcia, composée des différentes pièces, instruments et objets, accumulés depuis une trentaine d’années. Celle-ci sera étoffée par les différents dons de musiciens et de personnes privées. Ce musée présentera l’histoire du Blues et ses différents courants, de ses origines à aujourd’hui. À l’heure actuelle, il n’existe qu’un seul musée du blues en Europe, en Norvège. Il s’agira donc d’un lieu unique en France.

Si la salle de concert et le bar associatif ouvriront leurs portes le 29 avril, il faudra patienter pour assister à l’inauguration du musée, prévue début 2019. Il faut dire qu’un tel projet nécessite de l’argent, beaucoup d’argent…

Une association et une fondation aux manettes

Outre l’achat du lieu par la Black Jazz Blues association dont Jacques Garcia est le créateur, les travaux de rénovation ont été évalués à 100.000 €. La création d’un Fonds de Dotation afin de lever des fonds s’est donc révélée nécessaire. Les Garcia ont déjà récolté 17.000 € auxquels s’ajoutent les 15.000 € donnés par le couple lui-même. La Communauté de Communes devrait également s’investir dans le projet. Le budget de fonctionnement de la Maison du Blues ayant été estimé à 60.000 € par an, la course aux dons et aux subventions continue. Amis passionnés de musiques afroaméricaines, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire !

Un projet fédérateur

Pour les aider dans ce projet un peu fou, les Garcia peuvent compter sur Bobby Rush, futur parrain et président d’honneur de la Maison du Blues ainsi que sur la centaine de membres que compte déjà l’association (dont une vingtaine de membres actifs). Beaucoup ont notamment apporté leurs compétences, temps et énergie à la réalisation des travaux.

Black Jack Garcia peut également compter sur le soutien de la Ville de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), dont le principal équipement culturel, La Pyramide, accueillera le 27 octobre prochain des concerts afin de rendre hommage au légendaire bluesman John Lee Hooker à l’occasion du 100e anniversaire de sa naissance.

Benoît Labandibar

MAISON DU BLUES
42, rue du 11 novembre 1918
41320 Châtres-sur-Cher

INAUGURATION

Sam. 29 avril : à partir de 16h – inauguration ; visite de la maison du blues ; exposition Du Blues et des Hommes, Ballade au coeur du Mississippi…
Sam. 29 avril à 21h et dim. 30 avril à 17h : Lenny Lafargue & les Moustiques (premières dates de sa tournée et lancement de son nouvel album, Un ange.

PROGRAMME AVRIL-MAI-JUIN (sauf précision contraire, les concerts ont lieu à 21h, ouverture des portes à 20h) :

Sam. 6 mai : Flo Bauer Blues Project (France).
Sam. 13 mai : Southside Blues avec Daniel De Vita (Argentine).
Dim. 21 mai : 17h – Paris Slim (États- Unis) / Big Pete (Pays-Bas) Low Down Trio.
Samedi 27 mai : Jonn Del Toro Richardson Blues Trio (États-Unis).
Sam. 3 juin : Boogie Ramblers (France).
Sam. 10 juin : Sophie Malbec Blues Band (France).
Sam. 17 juin : Do The Dirt Blues Band (France).
Sam. 24 juin : Bobby Michot Trio (USA), musique louisianaise.

Infos et réservations : 10 € par concert plus 10 € d’adhésion annuelle à l’association (obligatoire).
Ouverture du café associatif : les vendredis de 17h30 à 23h ; les dimanches de 11h à 14h.
Infos et réservations :
lamaisondublues@gmail.com
06 24 77 71 58