Chartres n’est pas seulement la capitale de la Lumière, elle est aussi celle du vitrail. Éclairée de 170 verrières, la cathédrale de Chartres détient d’ailleurs le plus vaste ensemble de vitraux médiévaux au monde. Depuis 1980, la ville abrite également le Centre international du Vitrail qui regroupe un centre de formation professionnelle, l’école du vitrail et du patrimoine ainsi que le musée du vitrail, que nous avons visité.

Accueillant presque 50.000 visiteurs par an, le musée du vitrail se trouve dans l’Enclos de Loëns, autrefois dépendant du Chapitre cathédral (lieu qui abritait les chanoines).

Le rez-de-chaussée abrite l’exposition permanente du musée. Elle comprend 70 vitraux, portant tous sur des thèmes religieux. Ce sont essentiellement des pièces très anciennes, datant du Moyen Âge et de la Renaissance.

CHARTRES, Capitale du vitrail

Un véritable panorama de la création contemporaine

Le sous-sol, une immense salle voutée qui était à l’origine un cellier aux dîmes (salle qui abritait les impôts en nature) héberge les expositions temporaires. Remontant probablement au début du XIIIe siècle, l’architecture du cellier est en elle-même exceptionnelle de par ses voutes ogivales. L’exposition en place depuis janvier 2017 porte sur la thématique de la lumière du monde. Formée de 328 œuvres  de 45*45 cm réalisées par 286 artistes du monde entier, elle constitue un véritable panorama de la création contemporaine. Et surtout, elle permet de constater que le sacré ne constitue plus la seule source d’inspiration des maîtres verriers. L’exposition sera ouverte jusqu’au 30 septembre 2018 avant d’être remplacée par une autre exposition, cette fois-ci nationale.

Également hébergé dans l’Enclos de Loëns, le centre de formation initie aux nouvelles techniques de l’utilisation du verre décoratif et permet l’initiation aux savoir-faire traditionnels. Un cursus spécialisé prépare aux diplômes de vitrailliste ou de restaurateur de vitraux. Il forme une dizaine de personnes chaque année.

L’école du vitrail et du patrimoine, installée sur le parvis de la cathédrale, dans les bâtiments construits à l’emplacement de l’ancien Hôtel-Dieu, accueille tous les publics et propose des cours d’histoire des arts liés à la cathédrale, des séminaires d’étude et des ateliers de pratique artistique.

CHARTRES, Capitale du vitrail

HISTORIQUE

Bien que les vitraux soient connus depuis l’Antiquité, ce n’est que plus tard, à partir de l’an 800 et le début de l’âge d’or des cathédrales, qu’ils se sont multipliés. Car, l’Église avait bien compris que l’image avait un rôle d’enseignement religieux à jouer. Les vitraux, permettaient aussi de faire entrer un peu de lumière dans les cathédrales.

Progressivement, l’usage des vitraux s’est ensuite élargi aux œuvres profanes. De nos jours, la France compte entre 200 et 300 maîtres verriers.

Benoît Labandibar

MUSÉE DU VITRAIL DE CHARTRES
5, rue du Cardinal Pie
28000 CHARTRES
Horaires d’ouverture : Du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h ; les samedis de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h ; Les dimanches et jours fériés de 14h30 à 18h. Fermé le 1er janvier et le 2 5 décembre.
Informations et réservations : de 5,50 à 7 €
www.centre-vitrail.org
contact@centre-vitrail.org
02 37 21 65 72