Si l’on devait décerner le titre honorifique de capitale régionale du cinéma, il reviendrait probablement à la ville de Vendôme. On connaissait déjà le Ciclic. Désormais, il faut aussi compter sur le Pôle Image 41, association s’adressant tant aux passionnés qu’aux professionnels du septième art.

Tout commence en 2016, lors du tournage d’un roman-photo à Saint-Ouen, juste à côté de Ven­dôme. Patrick Lambert (35 ans d’expérience en tant que décorateur pour le cinéma) et Frédéric Choquet (15 ans de métier en tant que cadreur audiovisuel et scénariste) découvrent un entrepôt de 1.000 m² appartenant à Chavigny, entreprise vendômoise spécialisée dans les transports et ma­tériaux. Le duo imagine immédiatement en faire un lieu de tournage, de formation et de construc­tion de décors. L’entreprise, et c’est assez rare pour être souligné, accepte de mettre gracieusement les lieux à disposition de ce projet un peu fou.

Les deux hommes créent alors une association ayant pour vocation de développer les tournages en studio dans le Vendômois. Celle-ci voit le jour en juillet 2016 sous le nom de Pôle Image 41, bien plus qu’un studio. Au-delà de tourner des films, le but est de créer une passerelle entre les professionnels et les passionnés de l’audiovisuel. Ainsi, l’association propose de nombreux stages (story-boards, scripts…). Le public peut égale­ment participer à la construction des décors ou encore devenir figurant. Au Pôle Image, toutes les personnes de bonne volonté sont les bienvenues !

Construction des décors

Les locaux sont divisés en plusieurs parties : un espace de tournage qui comprend notamment un fond vert, un espace post-production pour monter les films ainsi que la partie fabrication des décors. Car au Pôle Image, on construit des décors de A à Z à partir de matériaux bruts et d’objets récupérés à gauche et à droite. Chambre d’hôpital ou salle de classe des années 60, l’association en a déjà construit une dizaine en deux ans d’activité.

Parmi les réalisations auxquelles a contri­bué le Pôle Image, on peut citer Ineffable, court-métrage ayant remporté plusieurs prix internationaux. L’association ne se limite pas au septième art puisque trois clips ont également été tournés dans les locaux de l’association.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, l’associa­tion loue ses locaux aux professionnels. Elle réinvestit ensuite la totalité de l’argent dans la production locale du Loir-et-Cher. Par ail­leurs, ces professionnels s’engagent à prendre des jeunes collégiens ou lycéens durant la durée d’occupation des lieux.

Des projets en pagaille

Actuellement, le Pôle Image travaille de front sur plusieurs projets. Il y a tout d’abord une comédie musicale pour une artiste locale, un projet de long-métrage tourné en totalité sur le dépar­tement et un projet de web TV.

Sur le long terme, Patrick Lambert et Frédéric Choquet ne manquent pas non plus d’idées. Par exemple, les deux hommes souhaitent créer un festival du film à Vendôme ou encore mettre en place un pôle de construction de maquettes. Preuve de son dynamisme, l’association com­mence déjà à être à l’étroit et est à la recherche de locaux plus grands !

Benoît Labandibar

Plus d’infos :
www.poleimage41.fr
contact@poleimage41.fr
06 26 48 11 71