En septembre dernier, le Musée de la Guerre de 1870 rouvrait ses portes suite à plusieurs années de travaux. Après cinq mois de fermeture hivernale, il sera de nouveau accessible à la visite à compter du 1er avril.

Le matin du 2 décembre 1870, le petit village de Loigny vit se dérouler l’une des batailles décisives de la guerre franco-prussienne. Pour les Français, il s’agissait de s’ouvrir la route de Paris, assiégée par les Prussiens, et de la libérer. Après plusieurs heures de combat, le carnage prenait fin avec la défaite de l’armée française. Pire, seule une charge héroïque du général de Sonis à la tête de 800 hommes, empêchait le total anéantissement des 40.000 soldats français présents lors de la bataille. 5.000 furent néanmoins tués et 3.000 faits prisonniers. De son côté, la Prusse pleurait 4.000 de ses soldats.

La constitution de la collection du musée de Loigny-la-Bataille débute dans les jours qui suivent les combats. L’abbé Theuré commence à conserver quelques objets retrouvés sur le champ de bataille. En 1956, un nouveau bâtiment est construit entre l’église et le presbytère afin d’exposer les nouveaux objets offerts par de nombreux donateurs. En 2012, des travaux de réaménagement commencent. En réalité, on peut même presque parler d’un nouveau musée.

crédit musée de la guerre de 1870

Loin de nourrir une quelconque rancoeur, le musée a pour objectif de célébrer la paix et d’en­tretenir l’amitié franco-allemande. Totalement repensée, la scénographie très interactive et particulièrement pensée pour les enfants, a été imaginée autour de deux espaces. La partie Histoire du musée est consacrée au déroulement de la guerre. Des rives du Rhin aux plaines de Beauce, un écran permet de suivre le parcours des armées françaises et prussiennes. Au milieu des fusils, des armes blanches, des casques et des uniformes, des dispositifs numériques permettent aux visiteurs de rejouer la bataille avant d’y être totalement immergés par un film. La partie Mémoire du musée s’intéresse aux hommes qui ont marqué la bataille.

Musée de la Guerre de 1870

Expositions temporaires

Afin de mettre en valeur les objets dévoilés au public, la totalité de la collection du musée n’est pas exposée. Certains d’entre eux seront donc présentés temporairement, avant d’être rem­placés par d’autres. À noter que certaines de ces expositions dépasseront largement le cadre de la guerre de 1870. Par exemple, en juin, à l’occasion de la Coupe du Monde de football, une exposition temporaire explorera la rivalité footballistique franco-allemande.

Benoît Labandibar

MUSÉE DE LA GUERRE DE 1870
Place du 2 décembre 1870 à Loigny-la-Bataille.
Infos et réservations : de 2,50 à 5,50 €
Le musée est ouvert du 1er avril au 31 octobre.
Du 1er avril au 31 mai et du 1er septembre au 31 octobre : du mar. au ven. et le dim. de 14h30 à 18h30.
Du 1er juin au 31 août : du mar. au ven. de 10h à 12h et de 14h30 à 18h30 ; sam., dim. et jours fériés : de 14h30 à 18h30.
www.museedelaguerre1870.fr
02 37 36 13 25