COMÉDIE ANIMALE, Musée Balzac à Saché – Du 31 mars au 1er juillet

L’idée de La Comédie humaine est venue à Honoré de Balzac d’une comparaison entre l’Humanité et l’Animalité. Nourri des réflexions des Naturalistes du XVIIIe siècle, il construit ainsi ses personnages sur la base d’analogies avec le monde animal. Si de nombreux animaux parcourent ses récits, la plupart font simplement partie du décor, pour créer un « effet de réel ».

Mais d’autres prennent véritablement part à l’ac­tion. Le cas le plus abouti est celui de Mignonne, la panthère d’Une passion dans le désert. Elle tient un rôle comparable aux héros des Scènes de la vie privée et publique des animaux au sein desquelles Balzac excelle dans l’art d’entrete­nir la confusion entre espèces zoologiques et espèces sociales, mettant en scène des animaux pourvus d’un regard, d’une parole et d’un corps.

Infos et réservations : ouvert tous les jours de 10h à 18h. Droit d’entrée au musée (de 5 à 6 €).
www.musee-balzac.fr