L’affaire Calas – Centre culturel Albert Camus à Issoudun – 20h30. D’après le Traité sur la tolérance de Voltaire. Adaptation : Julien Luneau. Théâtre contemporain.

Le 10 mars 1762, à Toulouse, Jean Calas est condamné à mort. En octobre 1761, son fils aîné, Marc-Antoine, a été retrouvé mort chez lui dans d’étranges circonstances. Le Capitoul David de Beaudrigue, chargé de l’enquête, défend une théorie : Marc-Antoine voulait se convertir au catholicisme et sa famille protestante aurait voulu l’en empêcher.
Convaincu de l’innocence de Jean Calas, Voltaire tente d’obtenir la révision du procès. En 1763, il publie le Traité sur la tolérance, dans lequel il dénonce, avec l’affaire Calas, toutes les dérives du fanatisme religieux. Le retentissement est grand et entraîne la cassation puis la révision du procès. En 1765, Jean Calas est réhabilité.

Infos et réservations : 20 €
www.ccacissoudun.tv
albert-camus@issoudun.fr
02 54 21 66 13